Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

« Clément fait partie de cette jeune génération que je suis très fier de soutenir car il portera avec beaucoup de force nos valeurs sur votre circonscription. Solidement implanté dans la métropole grenobloise, il se bat en première ligne contre les dérives des écologistes d’extrême-gauche. Il connaît parfaitement les dossiers du territoire qu’il portera avec détermination à l’Assemblée nationale. Je lui fais confiance pour vous défendre avec toute la ferveur et l’énergie qui le caractérisent. »

Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère

« Clément Chappet est un jeune homme dynamique et engagé. Candidat de notre majorité Pour l’Isère lors des dernières élections départementales, il est le choix idéal pour vous représenter à l’Assemblée nationale. Avec lui, vous aurez un député ayant des convictions fermes, qui restera à votre écoute et ne sera jamais coupé des réalités du terrain. »

Christian Coigné, Maire de Sassenage et Vice-Président de l’Association des Maires de l’Isère

«  Je soutiens avec conviction la candidature de Clément, un homme de terrain, qui apportera toute son expérience et ses connaissances pour répondre aux attentes de nos populations. Clément connaît bien les besoins des communes, et le binôme avec Mylène Gourgand, sa suppléante élue de Sassenage en charge du social lui permet d’avoir une vision quotidienne des problématiques de société comme la précarité, le logement, le vieillissement… Il saura être attentif et à l’écoute des habitants de l’urbain comme ceux des plus petites villes. Clément est travailleur, motivé, et j’en suis persuadé saura porter à l’Assemblée les besoins de ce territoire atypique   »

Frédérique Puissat et Michel Savin, Sénateurs de l’Isère

« C’est avec responsabilité et enthousiasme que nous soutenons la candidature de Clément Chappet. Face à la députée macroniste sortante – qui est responsable par ses votes de l’échec de ce gouvernement en terme d’insécurité, du laisser-aller migratoire, de l’augmentation de la dette de plus de 60 milliards d’euros (hors crise sanitaire), de l’échec de la politique du logement avec notamment la baisse des APL, du déficit commercial de 80 milliards, de la dégradation du système de santé, etc… – et face au projet délétère de l’extrême gauche, il est essentiel de proposer aux électeurs une alternative constructive de droite. À travers sa campagne, Clément fait la preuve de son enthousiasme, de sa persévérance mais aussi de sa détermination à défendre les idées de notre famille politique »